Radiooooo : Voyager en musique à travers les décennies

C’est en me baladant sur internet que j’ai découvert par totale inadvertance le site Radiooooo.com. Ce site est une pure pépite du net, quelque chose de rare destiné à un public averti du concept, curieux et passionné de musique !

Alors que peut bien cacher ce site de si passionnant ?

Et bien c’est simple. Ce qui fait de Radiooooo sa particularité est son concept (que je trouve personnellement très audacieux et ingénieux). En effet, si le nom indique que l’on a affaire à une « radio », il ne précise pour autant pas la différence majeure avec les radios classiques.

Lorsque la page s’ouvre, vous aurez la bonne surprise de vous retrouver face à un planisphère parsemé de graffitis assez artistiques. En bas, une frise chronologique s’étendant de 1900 à aujourd’hui (« NOW ») semble être un élément important.

Alors voilà, sur Radiooooo il vous suffit de choisir un pays, puis de cliquer sur l’une des décennies et le tour est joué, vous allez immédiatement pouvoir profiter d’un morceau datant de l’époque choisit et originaire du pays sélectionné ! C’est sympa non ?

Capture d’écran 2017-04-04 à 01.51.23.png

Libre à vous de changer de morceau, de pays ou d’époque. Si vous ne touchez à rien, les musiques se succèderont comme lorsque vous écoutez la radio.

Chaque utilisateur a d’ailleurs la possibilité de se créer un compte lui permettant d’uploader de nouvelles musiques dont l’époque et le pays seront ensuite vérifiée par les administrateurs. Ce système collaboratif est un vrai plus et permet d’entretenir une relation privilégiée avec les auditeurs. Selon le fondateur, Benjamin Moreau (ancien DJ du Baron à Paris), le serveur reçoit pas loin de 8,000 chansons par mois sur lesquels environ 10% sont retenus puis archivés sur la mappemonde.

Je trouve que cette idée est géniale, elle permet de voyager dans près de 100 pays et ce, à travers 100 ans de l’histoire de la musique. Grâce à Radiooooo j’ai pu découvrir un nombre incalculable de musiques qui m’étaient parfaitement inconnues auparavant et que je n’aurais sans doute jamais découvert autrement.

Le planisphère regorge aussi de 8 îles aux influences musicales variées, comme : Party Island ; Songoftheday ; Hawaï Island ; Guilty Pleasure Island ou encore Lazy Island.

Pour les plus indécis, on peut opter pour le mode « taxi », qui permet de balader ses oreilles à travers plusieurs lieux et époques, en indiquant seulement son humeur – à savoir si l’on préfère écouter des morceaux calmes (slow), énergiques (fast) ou bien un peu étranges (weird).

L’application mobile est disponible depuis peu. Cela a pas mal changé mon quotidien puisque désormais je peux hésiter entre youtube, Soundcloud, Spotify et Radiooooo lorsque je me balade à pieds ou à vélo.

Un conseil : Essayez-vous à Radiooooo pendant votre temps libre cela ne vous coûtera absolument rien !

 

 

 

Publicités

Tesla amuse la toile avec une licorne

Aujourd’hui, on va parler Tesla et plus précisément de leur dernier Easter Egg.

Qu’est-ce qu’un Easter Egg ?

Un Easter Egg (EE) est, dans le domaine informatique et des jeux vidéos, une fonction cachée et insérée volontairement par les développeurs au sein d’un  programme (animation, jeu, message, etc.). Ce dernier est accessible grâce à un mot-clé ou à une combinaison de touches ou de clics.

C’est ainsi que Tesla a incorporé un EE à l’ensemble de ses véhicules via la dernière MAJ V8.1. Apparemment le constructeur s’était déjà amusé à le faire par le passé. Cette fois-ci c’est un bloc-note/chevalet (Sketch pad) tactile qui est proposé aux utilisateurs des véhicules.

Qui est accessible en tapotant trois fois le « T » sur l’écran central du véhicule. L’écran tactile – normalement destiné à faire apparaître les informations de conduite, la navigation et les différents réglages (AC, Radio) – devient blanc. Un marqueur, un stylo ou une gomme apparaissent ainsi qu’une roue de couleur. Autant d’éléments suffisants à l ‘élaboration d’un dessin. Les utilisateurs peuvent également contrôler la taille des tracés.

Une fois le dessin terminé, les utilisateurs se voient poser la question suivante : « Êtes-vous certain d’accepter que Tesla critique votre chef-d’œuvre artistique ? » Les utilisateurs ont alors le choix entre : « Oui, je suis un artiste ! » Ou « Non, le monde n’est pas prêt pour mon art ».

L’écran numérique mit à profit de cet Easter Egg est fait 17 pouces. Le mode n’est disponible qu’à l’arrêt (bien entendu).

C’est avec enthousiasme que les propriétaires de modèles Tesla ont reçu l’information, relayée par Elon Musk en personne depuis son compte Twitter.

Capture d_écran 2017-04-04 à 02.20.20

Et que vient donc faire la licorne dans cette histoire ?

La licorne qui a fait parlé de cet Easter Egg n’est autre que le « chef d’oeuvre » d’un certain Nik Jovanovic, propriétaire canadien d’une Tesla qui s’est essayé au chevalet numérique de la marque et qui aurait impressionné Elon Musk. Ce-dernier n’a d’ailleurs pas hésité à dévoiler sur Twitter les talents de ses clients.

Capture d_écran 2017-04-04 à 13.34.08

Je trouve l’initiative très créative et amusante. Me connaissant, je pense que j’y aurait consacré pas mal de temps si tenté que je possède une Tesla bien évidemment !

Avec cet Easter Egg inattendu, Elon Musk prouve une fois de plus qu’il sait parfaitement faire plaisir à sa clientèle et lui réserver des surprises.

 

Shopmium : le remboursement à l’ère du numérique

En me baladant dans le métro parisien je suis tombé nez à nez avec une affiche publicitaire pour une application de promotions privées: Shopmium. Je  n’avais encore jamais entendu parler de cette application et cela a attisé ma curiosité.

Les offres de remboursement partiel (ODR) ou produits 100% remboursés sont nombreuses. Malheureusement, pour en profiter il faut souvent passer par un processus assez barbant : acheter le produit, remplir un bulletin avec ses coordonnées, découper un code-barre, fournir un RIB papier, préparer le courrier, payer un timbre et envoyer le tout…

Une procédure qui en décourage malheureusement plus d’un ! Shopmium est une petite startup qui propose, via une  application, de simplifier tout le processus en s’appuyant sur nos smartphones. Cette dernière promet effectivement des remboursements simples et rapides grâce au numérique.

Contrairement à beaucoup de sites ou d’applications, Shopmium ne cherche pas à vous proposer des codes de réduction que vous pouvez utiliser uniquement sur Internet. Non, cette application s’attache uniquement à vous proposer des offres et réductions exclusives dont vous pourrez profiter directement en hypermarché, supermarché et même dans les supérettes de proximité.

En effet, bien que l’application propose une géolocalisation des supermarchés qui se trouvent à proximité de votre position et où des offres en cours peuvent être exploitées, Shopmium ne réserve pas ses bons plans à ces seuls magasins, mais bien à tous ceux qui proposent le produit concerné à la vente. Voilà une vrai avancée !

Shopmium est donc une application gratuite pour téléphone mobile de type smartphone et pour tablettes, équipé d’un objectif photo numérique (vous allez comprendre pourquoi).

Quelles offres de remboursement sont proposées par Shopmium ?

Shopmium a l’avantage de ne pas privilégier d’offres en particulier. On y trouve donc de tout : des offres de type 100% remboursé, des offres de type votre produit à 1€, mais aussi des offres 1 acheté = 1 offert. Il ne serait donc pas étonnant de voir naître prochainement dans l’application toute sorte d’autres offres qui permettront au consommateur de réaliser de précieuses économies pendant qu’il fait ses courses.

En me renseignant un peu plus, j’ai pu lire que la procédure était d’une grande simplicité et surtout d’une grande rapidité. C’est d’ailleurs le principal avantage de cette application. Grâce à elle, on nous épargne le fait de devoir réunir dans une lettre timbrée la preuve d’achat (ticket de caisse), le code-barre du produit, un RIB… Avec Shopmium, les ciseaux, votre salive et le stylo Bic bleu ne sont pas nécessaires.

shopmium

Pour obtenir votre remboursement avec Shopmium vous n’avez effectivement qu’à sélectionner une offre lorsque vous êtes dans un magasin, appuyez sur « vérifier avant d’acheter » et scannez avec votre téléphone le code barre du produit afin de vérifier qu’il s’agit du bon produit avant de passer en caisse et d’éviter ainsi une mauvaise surprise, achetez ensuite le produit. C’est donc pour cela qu’un objectif photo numérique est essentiel. Bon je vous l’accorde, rares sont les téléphones dépourvus d’appareil photo intégré en 2017….mais on ne sait jamais !

Une fois rentré chez vous, re-sélectionnez l’offre concernée dans Shopmium puis cliquez sur « comment en profiter » puis « commencer mon remboursement ». L’application vous demande alors de scanner à nouveau le code barre du produit, puis de photographier votre ticket de caisse dans son intégralité et… c’est tout ! Ensuite vous n’avez plus qu’à patienter.

Préalablement, vous devez aussi définir dans votre compte Shopmium votre mode de remboursement préféré (dans « compte » en bas à droite, puis « profil »). Vous avez le choix entre trois options :

  • Crédit sur un compte Paypal (mode le plus rapide, le remboursement est annoncé comment étant versé sous 3 jours ouvrés).
  • Virement sur compte bancaire (il faudra alors entrer une fois et une bonne fois pour toutes, les informations précisées sur votre RIB – le paiement via ce mode est un plus long : environ 7 jours ouvrés).
  • Don à l’association Petits Frères des Pauvres : vous décidez de faire une bonne action et donc de donner le montant de votre remboursement à cette association.

Les personnes très exigeantes pourront regretter l’absence du mode par chèque, mais il faut comprendre que ce mode engendrerait des frais de traitement important… Shopmium le proposera peut être un jour, mais des frais afférents seront sans doute incontournables dans ce cas.

Outre la simplicité de la chose, c’est surtout la rapidité avec laquelle Shopmium traite les remboursements qui semble surprenant. Le remboursement est en général validé au bout de quelques heures, et l’argent est lui versé sur le compte Paypal en un peu plus de 24 heures. Aussi rapide que Pumpkin et Lydia !

Quels sont les montants remboursés ?

Dans le cadre des offres 100% remboursé, la logique voudrait que le montant que vous ayez payé soit le montant qu’on vous remboursera. Dans la pratique ce n’est pas toujours le cas.

En effet, en fonction de l’endroit où vous achetez le produit concerné, vous pourriez percevoir un remboursement un peu moins élevé que le montant payé ou, au contraire, un remboursement d’un montant plus élevé que le prix payé (assez rare).

Quoi qu’il soit, vous pouvez savoir quel montant Shopmium s’engage à rembourser. Pour cela, rendez-vous sur une offre, et regardez tout en bas de la page, les modalités y sont précisées avec le montant qui sera remboursé.

Peut-on se faire rembourser plusieurs fois ?

A cette question il faut répondre par la négative. En effet, Shopmium applique les mêmes principes que les offres 100% remboursé ou de remboursement partiel classique. Ainsi les offres proposées par Shopmium sont limitées à une utilisation par personne et par appareil (smartphone, tablette).

Pour cela, Shopmium contrôle de façon systématique l’unicité de chaque ticket de caisse à partir des informations qui figurent sur celui-ci (enseigne, date, numéro de ticket…) et ce afin de prévenir d’éventuelles fraudes, triches et tricheries. En cas de doute sur cette unicité, Shopmium refuse le remboursement ou réclame le ticket par voie postale avant de procéder au remboursement.

Pour tout vous dire je n’ai jamais été un promo-Addict car ce n’est déjà pas forcément de mon âge et que la complexité de la démarche ma toujours agacée. Je suis pour autant conscient que beaucoup de gens y soient attentifs et voient dans cette application un outil précieux afin d’économiser le plus possible sur leurs achats quotidiens. Une application ce ce type peut selon moi se révéler utile à tous sans pour autant qu’il faille l’utiliser très régulièrement. En tout cas c’est une belle avancée que d’avoir mit un terme à la paperasse habituelle que demandait un remboursement.